Site officiel de la Wilaya de M'sila, et M'SILA à La carte 

Articles

Appels d\'offres et Consultations

Avis d\'annulation

Avis d\'attribution

Avis d\'infroctuosité

Cliniques

Communes

Daïras

Documents

Directions

Dispensaires

Actualités

Hôpitaux

Hôtels

Liens utiles

Numéros utiles

Offres d'emploi

Pharmacies

Projets en cours

Musées

Services

Sites touristiques





Vos démarches Carte d'immatriculation des véhicules Passeport d'urgence Carte nationale d’identité Praticiens Paramédicaux et Autres Etablissement de Transport Sanitaire

Consulter d'autres services

Marchés publiques


Informations utiles

Cartographie de la Wilaya
 

Nombre total de résulat: 9 1

Source thermale Belaribi et le barrage du Ksob
Adresse: M'sila


Source thermale Belaribi et le barrage du Ksob

 

  Située à 10 Km au Nord de M’sila dans la localité appelée barrage du Ksob lequel se dressant sur l’oued Ksob,dans la commune de M’sila.
  Eau thermale soufrée, de moyen débit.
  Elle peut être recommandée pour un certain nombre de maladies telles que: Rhumatismales, dermatologiques,neurologiques etc ..
  Son exploitation peut donner lieu à un investissement très rentable. Cette source thermale se trouve sur la rive gauche de l’oued Ksob offre un cadre agréable avec son plan d’eau et une végétation luxuriante au milieu du désert, présentant par ailleurs des possibilités de loisirs indéniables



La Kalaa des béni Hammad
Adresse: Maadid


 La Kalaa des béni Hammad

 

  La Kalaa des béni hammad est  un minaret et citadelle qui nous mène à la dynastie des hammadites , et c'est un titre pour plusieurs ruines – La célèbre Kalaa , Fore El manar , Palais du salue   (Essalem) , palais des princes ( Kasr El-Bahr )

  Cette capitale, érigée sur les hauteurs de l'Atlas Tellien dans les montagnes du Hodna, contrôlait les routes commerciales et stratégiques qui reliaient l'Est et l'Ouest du Maghreb 
La Kalaa est un minaret de la grande mosquée entourée de  plusieurs  édifices ,  fore el manar , palais el bahr , palais essalam , elle était un centre  intullectuell renommé , elle constituait le un point de rencontre entre les savons et les    oulémas , les scientifiques et les poètes.

  Aujourd'hui, ses ruines, dans leur site montagneux de talus et de ravins, dégage un sentiment de beauté saisissante. Elles restituent l'image d'une ville musulmane fortifiée dont l'architecture s'inspirait de l'Orient, de l'Irak et de la Perse. Samosquée, avec sa salle de prière de 13 nefs à 8 travées, était l'une des plus grandes d'Algérie

  La Kalaa apparaît nettement au dessus du sol , le minaret construits de prières , qui fait partie d'une mosquée de 64 mètres de longs et 56 mètres de larges .

  Elle constitue jusqu'à ce jour un magnifique point de repaire à peu prés au centre des ruines de la ville , le décor de sa façade se voit encore fort bien le donjon du fore el manar . formée de trois fenêtres au milieu et dix autres au coté droit et gauche , formant deux colone montante .

  A l'intérieur un escalier de prières en spiral qui donne sur les fenêtres Du milieu et des cotés de la façade . Au sommet on peut apprécier la splendeur d'un paysage montagneux , marqué par des collines sur les quelles existent des quartiers simples éparpillés et un oued qui coule à la longueur d'année .

  Entre les rochés on observe une terre fertile couverte de verdures et d'arbres fruitiers et non fruitiers de différents espèce , avec un climat de foret vierge , surtout en printemps et en été .

  De ce qui précède , on peut tirer une conclusion que nos encétres ont fondé une civilisation immortelle digne d'être imitée .
La ville de la Kalaade Beni Hammad est classée parmi les grandes tours construites par les musulmans à travers l'histoire .

  Classée  en  1982  comme  patrimoine historique culturel par l'UNESCO Reconnue berceau

et capitale de la dynastie des hammadites , fondée à l'an 398 de l'hégire ( 1007 de j.c ) , par Hammad ben bouloughine ben ziri ben menad .

  Construite sur la montagne de teguerbouste

– dite guerboussa – sommet de 1190 m d'altitude ; Elle occupe un site stratégique et militaire car elle joue un rôle de minaret de la grande mosquée et de citadelle vue son emplacement .

  Bâtie sur un plateau à 950 mètres d'altitude environ et à 55 mètres du niveau du chott.



Source thermale Hammam Dalaa
Adresse: Hammam Dalaa


 Source thermale Hammam Dalaa

 

  De Hammam La source thermale Hammam Dalaa est située au Nord Est de la wilaya, distante de 29 Km du chef lieu de wilaya, dans les territoires de la commune Dalaa, dans une vallée, entre les hauteurs de Djebel Djedoug au Sud et Kef Laassel à l’ Est en longeant l’oued Lougmane. Une région montagneuse où la végétation est essentiellement forestière et richement diversifiée qui offre à la fois un intérêt touristique pour le thermalisme, le climatisme et des activités de chasse. Plus au Sud à Tarmount, l’existence des vestiges romains présente un autre attrait d’intérêt touristique.
  A ce titre, la source thermale Hammam Dalaa peut constituer une véritable opportunité d’investissement pour la réalisation d’un projet d’une station thermale et climatique.



Chott El Hodna
Adresse: M'cif


 Chott El Hodna

 

  Le Chott El Hodna fait partie d’une série de chotts qui se sont développés là ou convergent les eaux provenant de l’Atlas Saharien au Sud et l’Atlas Tellien au Nord. Paysage végétal des hautes plaines steppiques.
  Son bassin situé à l’ extrême Est des hauts plateaux, coincé entre deux formations montagneuses atteignant 1.8OOm à 1.900m d’altitude au Nord et 600 à 900m d’altitude au Sud ,c’est hydrologiquement un bassin fermé de 26.000 Km2.
  La cuvette du Hodna, d’une superficie de 8.500 Km2,qui sert de niveau de base aux oueds du bassin, occupe en son milieu de bas-fond une superficie de 1.100Km2, c’est cela qu’on appelle «Le Chott El Hodna» situé à 400m d’altitude.
  Le Chott est la surface d’épandage des crues,de forme elliptique, une eau salée et s’étend sur 77 Km de long et 19 Km de large. Sa surface inondable ne dépasse jamais 80.000 ha.
 

Le Chott El Hodna abrite une population remarquable d’espèces animales et végétales pour le maintien de la diversité biologique dans la région du Hodna .
  L’alimentation du Chott est assurée par au moins 22 cours d’eaux principaux en plus des sources d eau douce .Le Chott se remplit en hivers, sec et salé en été,où des croûtes de sel couvrent toute son étendue.



Réserve Naturelle de Mergueb
Adresse: Ain El Hadjel


 Réserve Naturelle de Mergueb

 

  Située au niveau de la wilaya de M’ sila, la Réserve Naturelle de Mergueb crée en 1988, couvre un territoire de 12 500 hectares. Elle est située sur les hautes plaines , à 160 Km au Sud d’ Alger.
  Le climat de cette région est caractérisé par une température moyenne annuelle de 17°C, des précipitations d’environ de 200 mm/ An. Une saison sèche qui dure environ 7 à 8 mois qui va de Mai à Décembre . La réserve Naturelle de Mergueb est caractérisée par un climat aride moyen à hivers frais.
  La Réserve Naturelle de Mergueb se distingue par la variété et la qualité de ses écosystèmes végétaux dont les mieux représentés sont la steppe à alfa ( Stipa tenacissima), la steppe à Salsola (Salsola Vermiculata) et Artemisia campistris, et dans les dépressions les formations à pistachiers et jujubier.
   Mais surtout à la richesse de sa faune que Mergueb doit son statut de future Réserve Naturelle. La présence de la gazelle de cuvier ou de montagne ( Gazella cuvieri) donne à la Réserve Naturelle de Mergueb une importance mondiale.
   Cette Gazelle endémique du Maghreb est menacée sur toute son aire de répartition. L’espèce est protégée par la loi Algérienne depuis 1983. La population totale est estimée à 400 individus et la Réserve en abrite une quarantaine.
    D’autres espèces animales fréquentent la réserve,les plus remarquables sont:le hérisson d’ Algérie, le hérisson du désert, le lynx et l’hyène rayée. Un nombre important d’oiseaux a été recensé au niveau de Mergueb: 83 espèces dont plus de 50 % sont migratrices.



Vestige Moulin Ferrero
Adresse: Bou saada


 Vestige Moulin Ferrero

  

   Ce moulin, un peu délabré, est construit dans un défilé de canyons du plus heureux effet; une eau fraîche coule, hiver comme été, le long d'un splendide jardin. Demeure rêvée pour misanthrope, le Moulin Ferrero semble un lieu de repos idéal au milieu des champs de violettes et des arbres de toutes essences, le long de l'oued. C'est à cet endroit que les cinéastes américains et français vinrent tourner des scènes de «Samson et Dalila» et «d'Homme à Homme». Excellente impression de «gorges perdues dans l'aridité du désert.


  Antoine Ferrero,né le 28 septembre 1849,à Carona-Province de Turin(Italie)émigre en Algérie vers 1867 et débarque à Bougie. Il est employé dans diverses minoteries et fonde le Moulin Ferrero à Bou-Saâda.
Plus tard il acquiert un autre moulin à M'sila, dit le Moulin des Rosiers. Il désigna comme son successeur à Bou-Saâda, son frère, Denys Ferrero et à M'sila son beau-frère, Désiré Fournier.

 



Le village El Hamel
Adresse: El Hamel


 Le village El Hamel

 

  Ce village est en lui-même une curiosité, juché sur une table rocheuse, replié sur lui-même , il semble se fondre dans les teintes brunes de la Stalactites décoratifs montagne qui le domine. Mais l’intérêt réside principalement dans la Zaouïa, fondée par sidi Mohamed Ben Belkacem, au milieu du 19ème siècle .C’est une koubba surmontée de six coupoles, d’inégale importance, terminée par de petits tétons pour donner une forme de bulbe. De style byzantin, cette zaouïa suscite l’intérêt chez les visiteurs.

 



La vieille ville de Bou-Sâada ou Ksar
Adresse: Bou-Sâada


La vieille ville de Bou-Sâada ou Ksar

 

  Se trouve au nord de l’agglomération. C’est un village déjà d’aspect saharien qui abrite le marché de la ville et des régions avoisinantes.
  Les ruelles en pentes du Ksar épousent le relief du piton rocheux sur le lequel il est bâti. Au sommet se dresse le minaret de la mosquée de Sidi Brahim, les maisons sont anciennes et ne manquent pas de pittoresque, notamment dont celles le porche est décoré de carreaux de céramiques.
  Sa position géographique en avait fait une petite capitale commerciale et elle organisait les échanges au niveau de toute la région. Elle était le point de convergence des nombreuses tribunes nomades qui y venaient écouler leur marchandise.
  Bou-Sâada a également été l’un des premiers grands centres touristiques d’Algérie où venaient ,en plus des touristes, des écrivains à la recherche d’exotisme et d’inspiration.
Elle a été également servie de cadre pour le tournage de nombreux films.



La forêt du Djebel Messaad et La Steppe
Adresse: Djebel Messaad


La foret de Djebel  Messaad:
foret M  Le critère altimétrique donne au Djebel Messaad sa particularité climatique. En effet, il demeure encore couvert de foret de type méditerranéen.
  Son altitude varie de 1200 m à 1600 m.
  Sa pluviométrie est supérieure à 300 mm/an.
  Son étage bioclimatique est semi aride et à hivers froids.
  La forêt est constituée de Pin d’Alep et du Genévrier.
  La superficie avoisine les 33 500 ha.
  Une forêt dégradée , claire, avec une faible densité et un maquis important.


La steppe:
  C’est une formation basse, discontinue, dépourvue d’arbres et arbustes, elle est typique des hauts plateaux.
  La steppe à graminée constituée par l’Alfa et par Aristida Pungens.
  La steppe à capacphytees est caractérisée par l’Armoise blanche ( Artemisia herba Alba)
  La steppe à Crassulacée est constituée par des espèces typiques de la zone d’épandage des oueds (Emphorbiasp, Péganum)
  L’ Alfa est une espèce typique de la steppe, elle revêt une importance particulière étant donné sa grande étendue, son rôle et ses multiples fonctions.
  Dans le milieu difficile de la steppe, l’Alfa assure une bonne couverture du sol et permet sa protection contre l’érosion.